Croquis : Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation

mondialisation-integration-inegale mondialisation-integration-inegale-NB

Deux croquis destinés tout particulièrement aux classes de Terminale. Il s’agit en fait du corrigé de l’un des cinq croquis exigibles au baccalauréat en Terminale S, sur le sujet : « Une inégale intégration des territoires dans la mondialisation ». L’objectif est théoriquement pour l’élève de construire le croquis en une grosse heure, ce qui pousse à l’apprentissage par cœur de ces cinq croquis. Il est bien sûr souhaitable de faire construire la carte par les élèves, mais il peut être utile également d’en proposer un corrigé. Ce qui ne doit pas forcément devenir une habitude peut permettre, en début d’année, de montrer l’exemple en posant certains réflexes cartographiques. Cela peut s’appuyer sur une réflexion sur les figurés, par exemple en s’appuyant sur ce document :

Les types de figurés : ponctuels, linéaires, surfaciques

Oui, je sais, les couleurs en noir et blanc, ce ne sont plus des couleurs, mais vous aurez compris que le but est d’obtenir un document adapté à la photocopie.NB ne copiez pas sans réfléchir

Sur les deux planisphères, on se heurte aux immenses difficultés du travail de cartographie thématique à l’échelle mondiale. Classer et sélectionner l’information est un exercice intéressant et qui donne de bons résultats au niveau Terminale, mais une information de qualité est difficile à trouver. C’est ce que j’ai voulu montrer en indiquant, autant que possible, la source des informations employées sur la carte. C’est une manière de rappeler que si la carte ment et triche nécessairement, cela ne l’empêche pas d’être un exercice nécessitant de la rigueur. Il est évidemment utile d’expliquer aux élèves qu’ils ne peuvent pas toujours indiquer la source, et qu’à leur niveau ce n’est pas indispensable, de même que la légende doit être présentée sur une feuille séparée, comme ce sera le cas le jour de l’examen.

L’un des problèmes inhérents à l’exercice cartographique demandé ici est le classement des pays en grandes catégories. Celui adopté ici est évidemment perfectible, et cette question fera l’objet d’un prochain article. La volonté de ne laisser aucun pays en dehors du classement m’a conduit à légender le blanc, qui indique les pays qui ne sont dans aucune autre catégorie. Enfin, le choix a été fait de retenir d’autres éléments que des faits économiques, pour tenir compte des réalités de la mondialisation, qui sont aussi politiques et environnementales.

Le document noir et blanc est évidemment fait pour être reproduit, et celui en couleurs pour être vidéoprojeté. Nul ne vous interdit de les bidouiller pour en retirer par exemple les légendes, et faire réfléchir les élèves, mais veiller à laisser la source et l’auteur. Le fond de carte provient du site D-maps.com qui fournit de nombreux fonds de carte vectoriels gratuitement.